Le blog sur la Porsche 928 S4

17 novembre 2012

Les motorisations et évolutions

Modèles

928 4,5 L 240 ch 1977 - 1982

Prix "Clés en main": 205 602FF

Equipements de série:

Moteur
-M 28/09 pour boîte mécanique
-M28/10 pour boîte automatique
-V8 refroidi par eau de 4,5 litres de cylindrée
-Injection mécanique Bosch K-Jectronic
-Soupapes commandés par poussoirs à réglage hydraulique
-Radiateur d'huile intégré au radiateur à eau
-Puissance de 177 kW/ 240 ch DIN

Transmission
-G 28/03 pour boîte mécanique
-A 22/01 pour boîte automatique
-Boîte mécanique à 5 rapports accolées au pont arrière
-Arbre de transmission tournant à la vitesse du moteur, dans un tube rigide
-Embrayage bidisque situé sur le moteur, à commande hydraulique

Chassis
-Roues avant guidées par des doubles bras transversaux, entre lesquels se trouvent des ressorts hélicoïdaux à amortisseurs concentriques>br /> -A l'arrière, des bras obliques inférieurs et des bras transversaux supérieurs à ressorts hélicoïdaux et amortisseurs intérieurs assurent un guidage optimal de l'essieu arrière.
-A l'avant et à l'arrière, des stabilisateurs réduisent l'inclinaison latérale du véhicule dans les virages pris à grande vitesse
-La commande de freinage -freins à disques à ventilation intérieure à l'avant et à l'arrière, à double circuit en diagonale- est assistée par un servofrein
-Le déport négatif des roues avant assure un meilleur guidage de la direction lors du freinage

Intérieur
-Sièges arrière rabattables
-Cache-bagages amovible
-Triangle de présignalisation et outillage dans la paroi arrière du coffre
-Boîte à gant éclairée
-Cendrier avant éclairé
-Un plafonnier à l'avant du toit et un à l'arrière pour le coffre
-Couvercles des vide-poches de portières articulés
-Colonne de direction et console porte-instrument réglable en hauteur
-Quatre couleurs de similicuir et trois genres de tissus disponibles

Carrosserie
-Carrosserie autoportante en tôle d'acier zinguée sur les deux faces
-Les portes, le capot moteur et les ailes avants sont en tôle d'aluminium
-Pare-brise en verre feuilleté
-Chauffage de lunette arrière à deux positions d'intensité différente
-Toutes les vitres sont teintées
-Amortisseurs de pare-chocs à l'avant et à l'arrière (absorption des chocs jusqu'à 8 km/h)
-Blocs optiques arrière logés dans le revêtement plastique
-Réglage et désembuage du rétroviseur extérieur commandés électriquement de l'intérieur
-Sortie des phares principaux en position "éclairage" par un moteur électrique
-Projecteurs principaux équipés d'un système de nettoyage

La mamie

928 S 4,7 L 300 ch 1979 - 1983                                                                                                                                                             Augmentation de la cylindrée et du taux de compression.

Prix "Clés en main": 255 500FF

Equipements de série:

Moteur
-M 28/11 pour boîte mécanique
-M28/12 pour boîte automatique
-V8 refroidi par eau de 4,7 litres de cylindrée
-Injection mécanique Bosch K-Jectronic
-Soupapes commandés par poussoirs à réglage hydraulique
-Radiateur d'huile intégré au radiateur à eau
-Puissance de 221 kW/ 300 ch DIN

Transmission
-G 28/05 pour boîte mécanique
-A 22/02 pour boîte automatique
-Boîte mécanique à 5 rapports accolées au pont arrière
-Arbre de transmission tournant à la vitesse du moteur, dans un tube rigide
-Embrayage bidisque situé sur le moteur, à commande hydraulique

Châssis
-Roues avant guidées par des doubles bras transversaux, entre lesquels se trouvent des ressorts hélicoïdaux à amortisseurs concentriques
-A l'arrière, des bras obliques inférieurs et des bras transversaux supérieurs à ressorts hélicoïdaux et amortisseurs intérieurs assurent un guidage optimal de l'essieu arrière.
-A l'avant et à l'arrière, des stabilisateurs réduisent l'inclinaison latérale du véhicule dans les virages pris à grande vitesse
-La commande de freinage -freins à disques à ventilation intérieure à l'avant et à l'arrière, à double circuit en diagonale- est assistée par un servofrein.
-A l'avant, la 928 S est équipée de disques élargis ainsi que d'étriers de freins encore plus efficaces.
-Le déport négatif des roues avant assure un meilleur guidage de la direction lors du freinage.

Intérieur
-Sièges arrière rabattables
-Cache-bagages amovible
-Triangle de présignalisation et outillage dans la paroi arrière du coffre
-Boîte à gant éclairée
-Cendrier avant et arrière éclairés
-Un plafonnier à l'avant du toit et un à l'arrière pour le coffre
-Couvercles des vide-poches de portières articulés
-Deux lampes éclairent le plancher de l'habitacle
-Pare-soleil pour les passagers arrières
-Le miroir de courtoisie -éclairé- est intégré dans la garniture du toit (sauf sur version à toit ouvrant)
-Climatisation automatique
-Colonne de direction et console porte-instrument réglable en hauteur
-Quatre couleurs coordonnés de cuir/similicuir (équipement en partie en cuir de série) et trois genres de tissus disponibles

928 S

928 S2 4,7 L 310 ch 1984 - 1986                                                                                                                                                                  Passage à l'injection électronique.

Prix "Clés en main": 383 500FF

Equipements de série:

-Ventilateur électrique avec réglage électronique de la vitesse pour le refroidissement du moteur
-Refroidisseur d'huile séparé
-Régulation d'air de refroidissement
-Boîte 5 vitesses
-Jantes en alliage léger coulé
-Ecrous de roues en alliage léger
-Système de freinage à double circuit avec quatre disques ventilés
-Etriers de freinage fixes à quatre pistons en alliage léger
-Barre stabilisatrice à l'avant et à l'arrière
-Direction assistée
-Tôle de carrosserie galavanisée double face
-Ailes avant, capot moteur et portes en alliage léger
-Intérieurs d'ailes avant et arrière en matière synthétique
-Protection des cavités
-Protection du dessous de plancher
-Pare-brise en verre feuilleté
-Lunette arrière chauffante 2 puissances (commande à relais)
-Vitres teintées vertes
-Bouclier avant surbaissé et déformable avec pare-chocs en alliage léger intégré, fixé sur des tubes anti-chocs
-Bouclier arrière déformable avec pare-chocs en alliage léger intégré, fixé sur des tubes anti-chocs
-Baguettes latérales de protection
-Phares principaux H4 escamotables
-Réglage de la portée des phares
-Phares complémentaires H3 et phares anti-brouillard
-2 feux arrière de brouillard
-Rétroviseurs extérieurs à réglage et dégivrages électriques
-Lave-glace électrique avec gicleurs chauffants
-Essuie-glace 3 vitesses avec commande de balayage intermittent à intervalles réglables
-Système de nettoyage intensif pour pare-brise
-Lave-phares (système haute pression)
-Essuie-glace arrière
-Verrouillage centralisé
-Pré-équipement Hi-Fi , antenne retractable
-Range-cassettes et vide-poches entre les sièges avant
-Lève-vitres électriques
-Colonne de direction solidaire du tableau de bord, réglable en hauteur
-Volant 4 branches 380 mm gainé de cuir
-Pommeau et soufflet de levier de vitesses en cuir
-Miroir de courtoisie avec cache de sécurité sur le pare-soleil conducteur et passager
-Siège conducteur à 3 réglages électriques (position du siège, inclinaison de l'assise, inclinaison du dossier) avec appui-tête intégré
-Dossiers de sièges déverrouillables de chaque côté
-Dossiers de sièges arrière rabattables séparément
-Pare-soleil arrière
-Sièges avant avec ceintures à enrouleur fixation 3 points
-Sièges arrière avec ceintures à enrouleur fixation 2 points
-Tachymètre
-Compte-tours
-Manomètre d'huile
-Thermomètre d'eau
-Jauge de carburant
-Voltmètre
-Montre numérique sur la console centrale
-Indicateur d'usure des plaquettes de frein
-Système de climatisation automatique avec refroidissement de boîte à gants
-Refroidissement de carburant asservi à la climatisation
-Distribution d'air individuelle avec réglage de l'orientation et du débit
-Ventilateur 4 vitesses
-Déverrouillage électrique du coffre, côtés conducteur et passager avant
-Tablette de coffre modulable
-Vide-poches avec boîte à pharmacie entre les sièges arrière
-Plafonniers
-Eclairage du bas de la voiture à l'avant
-Eclairage du coffre et du compartiment moteur
-Capot de moteur et de coffre avec 2 vérins pneumatiques

Options :
-Boîte automatique 4 vitesses (gratuit)
-Ordinateur de bord
-Régulateur de vitesses
-Interieur tout cuir (23 300 FF TTC)
-Auto-radio Blaupunkt KÖLN SQR 22 (cassettes)
-Toit ouvrant à commande électrique (10 438 FF TTC)
-Siège passager à 3 réglages électriques (position du siège, inclinaison de l'assise, inclinaison du dossier) avec appui-tête intégré
-Amortisseurs sport (2 030 FF TTC)
-Autobloquant à 40% (5 910 FF TTC)
-ABS (16 100 FF TTC)
-Jantes forgées "disque" (9 920 FF TTC)
-Peinture métalisée (7 150 FF TTC)
-Peinture spéciale
-Rétroviseur droit électrique (1 370 FF TTC)
-Alarme

928 S2

928 S3 5 L 288 ch 1985 - 1986                                                                                                                                                                     Première 928 avec double arbre et 4 soupapes par cylindre, version non commercialisée en France.

928 S4 5 L 320 ch 1986 - 1991                                                                                                                                                                     Évolution esthétique importante avec reprise du V8 5 L 32S, revu et corrigé par l'adoption d'une admission double étage.

Prix "Clés en main": 615 000FF

Equipements de série:

-Pot catalytique 3 voies avec sonde lambda et système de ventilation du réservoir d'essence en circuit fermé, essence sans plomb ou bien sans pot catalytique 
-Deux ventilateurs électriques avec réglage électronique de la vitesse pour le refroidissement du moteur 
-Refroidisseur d'huile séparé 
-Régulation d'air de refroidissement 3 paliers 
-Boîte manuelle 5 vitesses ou boîte automatique 4 rapports 
-Jantes en alliages léger forgé argenté 
-Ecrous de roues anti-vol en alliage léger 
-Système de contrôle de la pression des pneus Porsche (RDK) 
-Système de freinage à double circuit avec quatre disques ventilés 
-Etriers de freinage fixes à quatre pistons en alliage léger 
-Système anti-blocage des roues (ABS) 
-Barre stabilisatrice à l'avant et à l'arrière 
-Direction assistée 
-Tôle de carrosserie galavanisée double face 
-Ailes avant, capot moteur et portes en alliage léger 
-Renforcement intérieur de portière (protection en cas de collision latérale) 
-Intérieurs d'ailes avant et arrière en matière synthétique 
-Protection des cavités 
-Protection du dessous de plancher 
-Pare-brise en verre feuilleté 
-Lunette arrière chauffante 2 puissances (commande à relais) 
-Vitres teintées vertes 
-Bouclier avant surbaissé et déformable avec pare-chocs en alliage léger intégré, fixé sur des tubes anti-chocs 
-Bouclier arrière déformable avec pare-chocs en alliage léger intégré, fixé sur des tubes anti-chocs 
-Aileron arrière 
-Habillages de bas de caisse, partie antérieure, moteur et dessous de plancher aérodynamiques 
-Baguettes latérales de protection couleur caisse 
-Phares principaux H4 escamotables 
-Réglage de la portée des phares 
-Phares complémentaires H3 et phares anti-brouillard 
-2 feux arrière de brouillard 
-Rétroviseurs extérieurs à réglage et dégivrages électriques 
-Lave-glace électrique avec gicleurs chauffants 
-Essuie-glace 3 vitesses avec commande de balayage intermittent à intervalles réglables 
-Système de nettoyage intensif pour pare-brise 
-Lave-phares (système haute pression) 
-Essuie-glace arrière 
-Régulateur automatique de vitesse 
-Verrouillage centralisé avec alarme signalée par diodes lumineuses sur les taquets de verrouillage (anti-vol avec coupe-circuit et coupure d'alimentation) 
-Pré-équipement Hi-Fi avec amplificateur, 10 haut-parleurs et antenne de pavillon 
-Range-cassettes et vide-poches entre les sièges avant 
-Lève-vitres électriques 
-Colonne de direction solidaire du tableau de bord, réglable en hauteur 
-Volant 4 branches 380 mm gainé de cuir 
-Pommeau et soufflet de levier de vitesses en cuir 
-Poignée et manchette de frein à main en cuir 
-Miroir de courtoisie avec cache de sécurité sur le pare-soleil conducteur et passager 
-Sièges en cuir 
-Sièges avant à 4 réglages électriques (position du siège, hauteur et inclinaison de l'assise, inclinaison du dossier) avec appuis-tête intégrés 
-Siège conducteur avec 3 combinaisons de réglage mémorisables, y compris pour rétroviseur extérieur 
-Dossiers de sièges déverrouillables de chaque côté 
-Dossiers de sièges arrière rabattables séparément 
-Pare-soleil arrière 
-Sièges avant avec ceintures à enrouleur fixation 3 points 
-Sièges arrière avec ceintures à enrouleur fixation 2 points 
-Tableau de bord électronique avec système d'information et de diagnostic Porsche 
-Ordinateur de bord 
-Tachymètre 
-Compte-tours 
-Manomètre d'huile 
-Thermomètre d'eau 
-Jauge de carburant 
-Voltmètre 
-Montre digitale sur la console centrale 
-Indicateur d'usure des plaquettes de frein 
-Système de climatisation automatique avec refroidissement de boîte à gants 
-Refroidissement de carburant asservi à la climatisation 
-Distribution d'air individuelle avec réglage de l'orientation et du débit 
-Ventilateur 4 vitesses 
-Déverrouillage électrique du coffre, côtés conducteur et passager avant 
-Tablette de coffre modulable 
-Filet de rangement (coffre) 
-Vide-poches avec boîte à pharmacie entre les sièges arrière 
-Plafonniers à temporisation (25 s) 
-Eclairage du bas de la voiture à l'avant 
-Eclairage du coffre et du compartiment moteur 
-Capot de moteur et de coffre avec 2 vérins pneumatiques

Options: 
-Teintes de carrosserie métalisées 
-Toit ouvrant électrique 
-Sièges sports 
-Support lombaire pour siège conducteur 
-Intérieur "tout cuir" 
-Radio-CD (Porsche CD-10) 
-Pont autobloquant 40% 
-Amortisseurs sports

928 S4

928 S4 « club-sport » 5 L 320 ch 1988 - 1989                                                                                                                                                        928 S4 allégée avec une boîte de vitesses manuelle au pont plus court pour plus de sportivité. 19 exemplaires.

928 GT 5 L 330 ch 1989 - 1991                                                                                                                                                                        Existe uniquement en boîte manuelle, l'augmentation de puissance est due à l'adoption d'arbre à cames plus pointu,le rapport de pont est celui de la club sport.

Prix "Clés en main": 615 000FF

Equipements de série:

-Pot deux sorties sans catalyseur -Deux ventilateurs électriques avec réglage électronique de la vitesse pour le refroidissement du moteur 
-Refroidisseur d'huile séparé 
-Régulation d'air de refroidissement 3 paliers 
-Boîte manuelle 5 vitesses 
-Jantes en alliages léger coulé argenté (idem 928 S4 Club-Sport) 
-Ecrous de roues anti-vol en alliage léger 
-Pont autobloquant à 40% -Amortisseurs sports 
-Système de contrôle de la pression des pneus Porsche (RDK) 
-Système de freinage à double circuit avec quatre disques ventilés 
-Etriers de freinage fixes à quatre pistons en alliage léger 
-Système anti-blocage des roues (ABS) 
-Barre stabilisatrice à l'avant et à l'arrière 
-Direction assistée 
-Tôle de carrosserie galavanisée double face 
-Ailes avant, capot moteur et portes en alliage léger 
-Renforcement intérieur de portière (protection en cas de collision latérale) 
-Intérieurs d'ailes avant et arrière en matière synthétique 
-Protection des cavités 
-Protection du dessous de plancher 
-Pare-brise en verre feuilleté 
-Lunette arrière chauffante 2 puissances (commande à relais)
-Vitres teintées vertes -Bouclier avant surbaissé et déformable avec pare-chocs en alliage léger intégré, fixé sur des tubes anti-chocs 
-Bouclier arrière déformable avec pare-chocs en alliage léger intégré, fixé sur des tubes anti-chocs 
-Aileron arrière 
-Habillages de bas de caisse, partie antérieure, moteur et dessous de plancher aérodynamiques 
-Baguettes latérales de protection couleur caisse (au choix) 
-Phares principaux H4 escamotables 
-Réglage de la portée des phares 
-Phares complémentaires H3 et phares anti-brouillard 
-2 feux arrière de brouillard 
-Rétroviseurs extérieurs à réglage et dégivrages électriques 
-Lave-glace électrique avec gicleurs chauffants 
-Essuie-glace 3 vitesses avec commande de balayage intermittent à intervalles réglables 
-Système de nettoyage intensif pour pare-brise 
-Lave-phares (système haute pression) 
-Essuie-glace arrière 
-Régulateur automatique de vitesse 
-Verrouillage centralisé avec alarme signalée par diodes lumineuses sur les taquets de verrouillage (anti-vol avec coupe-circuit et coupure d'alimentation)
-Pré-équipement Hi-Fi avec amplificateur, 10 haut-parleurs et antenne de pavillon
-Range-cassettes et vide-poches entre les sièges avant 
-Lève-vitres électriques 
-Colonne de direction solidaire du tableau de bord, réglable en hauteur 
-Volant 4 branches 380 mm gainé de cuir -Pommeau et soufflet de levier de vitesses en cuir 
-Miroir de courtoisie avec cache de sécurité sur le pare-soleil conducteur et passager 
-Sièges en cuir 
-Dossiers de sièges déverrouillables de chaque côté 
-Dossiers de sièges arrière rabattables séparément -Sièges avant avec ceintures à enrouleur fixation 3 points 
-Sièges arrière avec ceintures à enrouleur fixation 2 points 
-Tableau de bord électronique avec système d'information et de diagnostic Porsche 
-Ordinateur de bord 
-Tachymètre -Compte-tours 
-Manomètre d'huile 
-Thermomètre d'eau 
-Jauge de carburant 
-Voltmètre -Montre digitale sur la console centrale 
-Indicateur d'usure des plaquettes de frein 
-Système de climatisation automatique avec refroidissement de boîte à gants 
-Refroidissement de carburant asservi à la climatisation 
-Distribution d'air individuelle avec réglage de l'orientation et du débit 
-Ventilateur 4 vitesses 
-Déverrouillage électrique du coffre, côtés conducteur et passager avant 
-Tablette de coffre modulable 
-Filet de rangement (coffre) 
-Vide-poches avec boîte à pharmacie entre les sièges arrière 
-Plafonniers à temporisation (25 s) -Eclairage du bas de la voiture à l'avant
-Eclairage du coffre et du compartiment moteur -Capot de moteur et de coffre avec 2 vérins pneumatiques

Options:

-Teintes de carrosserie métalisées 
-Toit ouvrant électrique -Sièges sports 
-Support lombaire pour siège conducteur -Intérieur "tout cuir" 
-Radio-CD (Porsche CD-10)

                                                                                                                                                                                                                

928 GTS 5,4 L 350 ch 1992 - 1995                                                                                                                                                                         La dernière évolution avec cylindrée en hausse par augmentation de la course, a contrario des précédentes évolutions,adoption d'ailes élargies.

 

Posté par Goudurix à 12:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Début de la 928 et ses évolutions

Au début des années 70, la 928 sera la nouvelle grande GT de Porsche. Elle beneficiera de toutes les dernières innovations de la marque.

Le 21 octobre 1971 reste une date clé dans la genèse de la Porsche 928. C'est en effet le jour où la décision de commencer l'étude d'un coupé 2+2 de forte cylindrée est prise à Weissach. Le docteur Fuhrmann, président du Directoire de Porsche AG, fête alors son anniversaire et l'équipe du département recherche lui a offert une première maquette de la voiture… en papier ! Quelques semaines plus tard, le 11 novembre de la même année, le cahier des charges de la future 928 est adopté pour définir plus précisément le véhicule. Pour un constructeur de la taille de Porsche, il faut se montrer très clairvoyant lors de la conception d'un modèle qui sera produit sur une longue période à moins de 10 000 exemplaires par an. En effet, doivent être inclus dans le cahier des charges dès les débuts, toute évolution des réglementations, tant sécuritaires qu'environnementales, sans que le modèle en conception soit trop rapidement hors marché. De même, son look et sa technique doivent être à même de traverser les modes. Cette stratégie est essentielle pour pérenniser une société de la taille de Porsche, car ne l'oublions pas, c'est le lutin qui se taille la part du lion en compétition et sur le marché des GT de sport tout en demeurant autonome financièrement.

CONCEPTION
Le cahier des charges de la future 928 est relativement simple : la future GT de Porsche doit se révéler en net progrès sur la 911 en matière de confort et d'aisance de conduite, cela avec un prix ne dépassant pas trop celui de la 911 SC. Le choix du moteur avant s'est alors imposé de lui-même pour répondre aux postulats de base. Comme l'explique le docteur Bott, directeur de la recherche chez Porsche dans les années 70, dans un excellent article d'André Costa dans l'Auto-Journal de 1977, un moteur arrière ou en position centrale complique l'installation de 2 places arrière de secours, et supprime souvent un coffre de capacité acceptable. Cela est toujours possible, mais les dimensions extérieures sont alors augmentées… Pour la sécurité passive et les crash tests, un moteur avant permet d'améliorer nettement les résultats comparés à une GT à moteur arrière, ce qui est primordial pour une GT élaborée dès 1971 et qui devra durer plus de 15 ans. Dans les grandes nouveautés, Porsche étudie un V8 ouvert à 90° (angle idéal pour l'équilibre du moteur), et des boucliers en plastiques intégrés pour les petits chocs sont également à l'honneur. Pour ces derniers, deux ingénieurs allemands furent envoyés alors aux Etats-Unis pour étudier en profondeur les législations en cours et à venir, l'impact de tels pare-chocs sur la clientèle et la faisabilité d'une telle option technique. Il a fallu en outre étudier et valider la résistance de ces plastiques au vieillissement.

MOTEUR
Porsche a depuis ses débuts basé sa stratégie sur les moteurs à plat à 4 et 6 cylindres refroidis par air. Pourtant, dès 1975, Porsche fit sensation (et polémique) avec sa 924 et son 2 litres quatre cylindres en ligne, refroidi par eau de surcroît, issu de la banque d'organes Audi. Pour sa future 928, l'architecture V8 est validée, nous l'avons vu plus haut, avec un angle d'ouverture de 90°. Ce moteur devait pour de nombreuses raisons être de forte cylindrée. Il devait satisfaire aux normes antipollution les plus draconiennes, sans perdre pour autant trop de puissance. L'adaptation d'une transmission automatique devait également être possible et la puissance au litre devait rester modérée pour conserver un moteur souple, silencieux et très endurant, avec une puissance maximale valorisante cependant. La conception du moteur par elle-même n'a pas donné trop de fil à retordre aux techniciens de Porsche. Seule la courroie crantée de très grand diamètre qui entraîne les deux arbres à cames a nécessité deux ans d'étude pour arriver à un résultat satisfaisant. La personnalité du moteur devait être celle d'un moteur de tourisme. A cet effet, le choix d'un seul arbre à cames en tête par rangée de cylindres et des poussoirs hydrauliques s'est imposé de lui-même. Le résultat de telles études est une puissance de 240 ch pour un V8 de 4,5 litres et surtout un couple appréciable de 35,6 mkg à 3 600 tr/mn. La puissance sur le papier n'impressionne pas les foules aujourd'hui, mais il fait se rappeler qu'une Citroën 2CV alors contemporaine ne dépassait pas les 26 ch (!) et que des berlines 2 litres renommées dépassaient de peu les 110 ch. En outre, la crise énergétique est passée par-là, et chez Porsche, on a préféré revoir la cylindrée et la puissance à la baisse pour ne pas paraître arrogant. Enfin, comme sur les 924, la boîte est rejetée à l'arrière et est reliée au moteur via le système Transaxle qui autorise une rigidité accrue et limite les bruits de roulement. La répartition des masses est alors idéale.

LA STRUCTURE DES 928
La carrosserie, dessinée par le designer Lapine, représente à elle seule la personnalité et le caractère de la 928. Mais derrière ces lignes de squales intemporelles se cache une réelle recherche aérodynamique. L'avant plat a été dicté par les souffleries, ce qui explique les phares escamotables et leur forme si particulière. En outre la carrosserie se doit d'être très rigide, gage d'une tenue de route améliorée et d'un équilibre sans faille. La rigidité de la coque permet en outre de travailler au mieux sur les suspensions et obtenir la tenue de route idéale. Pour un équilibre parfait, les hommes de Porsche ont donc conçu un train arrière avec un pincement des roues motrices qui reste constant, c'est-à-dire que leur position angulaire par rapport à l'axe longitudinal du véhicule reste inchangé dans toutes les attitudes. Après avoir vaincu tous les tests et essais sur le train arrière pour qu'il motrice à la perfection et qu'il guide l'équilibre de la voiture, les ingénieurs ont du travailler sur une direction assistée, tant l'adhérence des pneumatiques Pirelli P7 et la charge aérodynamique sur l'avant de la voiture était importante. Le résultat de ces études ? Un châssis qui reste un régal d'équilibre tout en ayant conservé une mobilité exceptionnelle.

EVOLUTIONS
C'est en mars 1977, au salon de Genève, que la Porsche 928 fait ses grands débuts. A l'époque, elle est présentée comme la GT qui va progressivement éclipser la 911. On connaît aujourd'hui l'issue de cette lutte fratricide et inégale… Tout étonne en elle, à commencer par son look de soucoupe volante, son V8 de 4,5 litres et ses performances. Certes, déjà à l'époque elles sont jugées justes pour concurrencer Ferrari et Lamborghini. L'intérieur innove, à commencer par ce bloc instrument solidaire de la colonne de direction qui est réglable. Ainsi, il est enfin possible d'abaisser le volant sans que le compteur soit masqué par la jante du volant. L'intérieur en velours à damiers est bien dans le ton de la gamme Porsche 1977 et les jantes osent le style téléphone. Dès les premiers essais, la presse est dithyrambique, à tel point que l'année suivante, la Porsche 928 est élue voiture de l'année 1978. C'est la seule fois qu'une GT aura été élue jusqu'à ce jour voiture de l'année. En 1979, les crises pétrolières sont désormais loin et Porsche accède enfin à la demande de tous : donner plus de puissance à une GT qui en manque pour permettre à son châssis de se mettre pleinement en valeur. La 928 S accueille donc un V8 à la cylindrée légèrement accrue (4,6 litres) et développe 300 ch. Les performances progressent évidemment de manière significatives puisque les 250 km/h en vitesse de pointe sont atteints et la borne kilométrique est franchie en moins de 26 secondes. En 1981, Porsche fête son jubilé (50 ans !) et la 928 S, au même titre que la 911 3.2 a droit à sa série Jubilée limitée à 140 exemplaires. Les seules modifications sont un équipement enrichi et une présentation spécifique. En 1982, la 928 4,5 litres 240 ch est retirée du catalogue, tant elle paraît décalée par rapport au reste de la gamme. Moins performante qu'une 911, plus chère, elle ne se justifie plus depuis la commercialisation de la 928 S qui vampirise toutes les ventes de 928. L'année d'après, la 928 S gagne 10 ch avec quelques petites modifications moteur avant les changements importants qui seront opérés dans la gamme 928. En effet, dès 1986, les 928 sont relookées surtout pour les boucliers avant et arrière, et le V8 est coiffé d'une culasse à 4 soupapes par cylindres (Porsche 928 S4)…

 

Posté par Goudurix à 12:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Présentation de la 928

Tout d'abord il faut savoir que la Porsche 928 est boudée par les Porschistes n´etant pas un moteur flat 6 arrière mais un gros V8 avant. De ce fait son prix de revente aujourd'hui est largement au dessous de son prix réel compte tenu du peu d'intérêt, alors qu'à l'époque ou elle est sortie son prix était exorbitant. Bref acheter une 928 aujourd'hui vaut largement le coup vu son potentiel.

1971
Début de la conception de celle qui deviendra la 928.

1977
Présentation de la 928 au salon de Genève
Commercialisation des premiers modèles (année modèle 1978) en août de la même année.
Les caractéristiques principales sont les suivantes :
Moteur V8 tout alliage à l'avant de 4.5 litres de cylindrée.
240 ch
Injection mécanique
Boîte pont à l'arrière reliée au moteur par un arbre de transmission tournant dans un carter rigide (système Transaxle). Cette disposition permet d'avoir une répartition des masses de quasiment 50/50 entre les deux essieux. La boîte est soit un manuelle 5 vitesses soit une automatiques 3 vitesses.
Intégration complète des pare-chocs. Première mondiale.
Train arrière breveté, système Weissach de correction du pincement. Ce système est destiné à combattre le survirage en cas de levé d'accélérateur brutal en courbe. Autre première mondiale.
La ligne est novatrice pour l'époque et il est vrai qu'elle vieillit mieux que la Peugeot 305 sortie la même année. Attention, nous n'avons rien contre les 305 

1978
La 928 est élue voiture de l'année en Europe.
C'est la seule et unique fois que cette récompense est attribuée à une voiture de sport.

1979
Présentation au Salon de Francfort (septembre) de la 928 S qui est une version plus sportive qui vient épauler la 928. Les voitures sont des année modèle 1980.
Caractéristiques principales par rapport à la 928 :
Cylindrée portée à 4.7 litres
300 ch
Freins plus performants avec écopes dans le masque avant
Spoilers avant et arrière
Baguettes latérales
Jantes " disque "

1982
Fin de production de la 928 originelle en août. Seule la S est toujours en production.

1983
Passage à l'injection électronique pour la 928 qui passe à 310 et dont la consommation diminue de 10%.
La boîte automatique a désormais 4 rapports. Ceci concerne les modèles année modèle 1984.
Ce modèle est surnommé S2 pour le distinguer de la version précédente.

1986
La S2 est abandonnée et c'est le passage à la S4. Bien sûr, vous vous dites " Et la S3 ? ". Et bien une S3, c'est une version réservée aux marchés US, Canadien et Japonais, pour les millésimes 1985 et 1986. Elle a une version à 4 soupapes par cylindre, de 5 litres du V8. Ceci pour compenser les pertes dues aux systèmes antipollution. Objectif partiellement atteint car une S3 fait 288 ch contre 310 ch a une S2.
Bref, la S4 arrive. Elle hérite du moteur de la S3 revu et corrigé. Il délivre désormais 320 ch pour tous les marchés, avec ou sans catalysateur.
Les boucliers avant et arrière sont redessinés pour améliorer le Cx et l'efficacité de l'éclairage.
Un carénage sous le moteur fait sont apparition, de même que des volets de régulations de débit d'air dans le nez.
Un aileron arrière améliore l'appui à grande vitesse tout en réduisant le Cx.
Là aussi, la voiture est disponible soit avec une boîte manuelle 5 vitesses, soit une automatique 4 vitesses.
A noter, une S4 avec pot catalytique bat plusieurs records du monde de vitesse sur un lac salé aux USA. C'est la voiture de série la plus rapide disponible aux USA.

1988
Présentation au salon de Genève de la 928 S4 Club-Sport pour l'Europe uniquement. Il s'agit d'une S4 manuelle allégée au détriment de l'équipement et modifiée mécaniquement (arbres à cames , échappement, rapport de pont, jantes différentes et plus larges…).
Cette version très éphémère possède pourtant une sous-variante, la S4 SE qui est la même, avec un équipement proche de celui d'une S4 normale. La SE n'a été vendue qu'en Angleterre, à 42 exemplaires.

1989
Apparition en mars de la 928 GT qui est globalement une S4 Club-Sport avec l'équipement standard. Autant dire que l'on n'est pas loin de la S4 SE…Néanmoins, Porsche annonce 10 ch de plus et donc une GT délivre 330 ch tandis qu'une CS/SE n'en fait que 320 avec les mêmes composants ;-)
La GT est disponible pour tous les marchés.
La S4 reste disponible en boîte automatique ou manuelle.

1990
Rationalisation de la gamme, désormais vous choisissez entre une S4 automatique confortable ou bien une GT à boîte manuelle avec sa suspension sport.
Les voitures françaises sont désormais catalysées.
Apparition du PSD, différentiel autobloquant à commande électronique.

1992
Lancement de la dernière version de la 928, la GTS. Elle supplante le couple S4, GT et est disponible soit en automatique 4 vitesses, soit en manuelle 5 vitesses.
Elle se distingue par :
sa cylindrée passée à 5.4 litres,
ses 350 ch
ses nouveaux rétroviseurs, dits "Cup "
ses nouvelles jantes d'un dessin identique à celui de la nouvelle 965 Turbo et la 964 Carrera RS,
ses ailes arrières élargies
son aileron peint couleur carrosserie
son bandeau réfléchissant sur le bouclier arrière.

1995
Fin de la production de la 928. Les derniers modèles sont assemblés à la main.

Tableau récapitulatif de la production de la 928 par millésime et par modèle

  928 928 S 928 S2 928 S3 928 S4 928 CS 928 SE 928 GT 928 GTS Total
1978 3860                 3860
1979 5437                 5437
1980 2821 1456               4277
1981 2305 1408               3713
1982 3098 1452               4550
1983   3997               3997
1984   3007 2028             5035
1985     2162 2293           4455
1986     1494 3404           4898
1987         4791         4791
1988         4304 12 42     4358
1989         3134 7   473   3614
1990         2095     956   3051
1991         1376     661   2037
1992                 1043 1043
1993                 742 742
1994                 643 643
1995                 476 476
Total 17521 11320 5684 5697 15700 19 42 2090 2904 60977

Remarques: 
- Les 928 S3 et SE n'ont pas été commercialisées en France. La S3 était destinée principalement aux Etats-Unis, tandis que la SE est un modèle anglais uniquement
- La production des GT est souvent estimée à 1.626 exemplaires, sans que l'on dispose de précision exacte quant à ce chiffre (les chiffres connus regroupent la production des S4 & GT). La production de GT 1989 est estimée entre 70 et 80 pour les US, et entre 320 et 400 pour le RDM, soit "en moyenne" 435. les chiffres pour 1990 et 91 ont donc été estimés pour que le total corresponde à la valeur avancée.

 

Posté par Goudurix à 12:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]